le blog


5 Fév, 2019

 

Plus qu’une méthode de préparation à l’accouchement, le yoga prénatal améliore la condition physique et psychique de la femme enceinte au quotidien. Sauf contre-indication médicale, il se pratique jusqu’au 3ème trimestre de grossesse. Postures et étirements pour améliorer le tonus musculaire et la souplesse, respiration et relaxation pour plus de bien-être émotionnel : découvrez les bienfaits étonnants de cet art de vivre tout en douceur…

 

5 bonnes raisons de se mettre au yoga prénatal.

 

  1. Une des rares pratiques sportives autorisées pendant la grossesse :

Les grandes sportives sont souvent frustrées par le nombre limité d’activités sportives autorisées pendant la grossesse. Certaines femmes enceintes, pour leur part, craignent de prendre trop de poids en raison de leur sédentarité. Le yoga prénatal répond idéalement à ces problématiques.Doux et sans risque, ce sport permet de rester en activité pour brûler des calories et maintenir son tonus musculaire.

 

  1. Prendre soin de soi pour plus de bien-être:

La grossesse peut s’avérer une véritable épreuve. Le corps de la femme enceinte se modifie, les hormones influent sur son mental, et certaines femmes en souffrent physiquement et/ou sur le plan psychologique. Le yoga prénatal peut résoudre efficacement ces problématiques.

 

  • Véritable méthode de soin, la pratique, à condition d’être ciblée,apaise les maux de grossesse fréquents – reflux, mal de dos, jambes lourdes…
  • En tant que technique de relaxation, le yoga prénatal diminue les angoisses et aide à maîtriser ses émotions.
  • Cette forme d’expression corporelle permet d’apprivoiser sa nouvelle silhouette, et apprend à bien se positionner dans les gestes du quotidien, pour une meilleure mobilité et plus d’agilité malgré un ventre qui grossit et le poids qui augmente.
  • L’enchaînement des postures et la synchronisation avec la respiration offre un regain d’énergie considérable. La fatigue de grossesse est ainsi atténuée.

 

A noter : et bébé, dans tout ça ? Massé par les étirements de la maman, bercé par le mouvement lent des positions, le bébé profite des séances de yoga prénatal comme une pause dans le rythme parfois effréné de la femme enceinte. En tout état de cause, la maman sort de sa séance apaisée et redynamisée.

 

  1. Une bonne méthode de préparation à l’accouchement :

L’apprentissage des positions et de la respiration permet de mieux appréhender l’accouchement, et d’adopter les bons réflexes le jour J. En travaillant sur sa souplesse, en outre, la future maman stimule l’ouverture du bassin et des hanches pour faciliter le passage.

C’est aussi un excellent moyen de prendre conscience de son périnée et de le préparer à l’accouchement.

  1. Le yoga prénatal pour s’initier au yoga postnatal…

Pour celle qui ont apprécié le yoga prénatal, il est possible de continuer après l’accouchement avec le yoga postnatal, particulièrement recommandé. Pour bien repositionner le bassin, remuscler le périnée, rétablir le transit et améliorer le retour veineux, mais aussi pour retrouver de l’énergie, la ligne et le moral – très utile en cas de baby-blues… Les séances de yoga peuvent aussi représenter un rare moment au cours duquel la maman se retrouve seule, en tant que femme.

 

  1. Une activité à partager en famille :

Dernier bienfait du yoga prénatal, cette activité sportive et relaxante peut être pratiquée en famille. L’occasion de partager avec l’aîné et/ou le papa un petit moment privilégié…

 

Les bonnes adresses :

 

Sauf contre-indication, le yoga prénatal peut être pratiqué jusqu’au 9ème mois. En cours collectif ou particulier, avec ou sans le papa, il est important de choisir un professeur spécialisé en yoga pour la femme enceinte.

 

Où pratiquer à Paris ?

 

Yoga prénatal à Lyon et à Marseille :

 

 

Nous avons la tenue idéale pour que votre pratique de yoga prénatal! Découvrez notre legging Ninon et notre top Rita

 

Bonne pratique !

 

Découvrez nos produits à porter avant, pendant et après la grossesse sur notre E-SHOP

Vous aimerez aussi

 

Laisser un commentaire